• Puis-je réserver un métrovélo en ligne ? Puis-je savoir si le modèle de métrovélo que je veux louer est disponible sans passer par une agence ?

    Vous ne pouvez pas réserver de métrovélo standard sur le site. Pour les tandems et les vélos-cargos, vous pouvez réserver en cliquant ici (selon disponibilité en agence).

  • Pourquoi un dépôt de garantie est-il exigé lors de la souscription de mon abonnement ?

    Nous demandons une caution que nous encaissons en cas de vol ou de non restitution du vélo.

  • Quelles sont les formules de location possible ? Comment choisir ?

    Il existe plusieurs formules qui vous permettent de choisir un abonnement selon vos besoins et votre durée d’utilisation nécessaires (quelques heures, pour un week-end, sur une année, etc.).

  • Quel est l'âge minimum requis pour louer un métrovélo ?

    Il n'y a pas d'âge minimum pour louer un métrovélo, les parents devant se porter garants jusqu'à 18 ans (nous avons des vélos enfants et les métrovélos classiques peuvent être utilisées dès que l'on est assez grand pour l'utiliser sans difficultés !).

  • Le renouvellement à l’abonnement est-il illimité pour tous les métrovélos ?

    Vous pouvez renouveler votre contrat de location autant de fois que vous le souhaitez hormis pour les vélos-cargos, les VAE et les pliants premium dont la location ne peut excéder 3 mois pour une même personne sur une année glissante (12 mois).

  • Quel est le temps minimal et maximal de location d’un métrovélo ?

    La durée minimale est d’un jour, la durée maximale d’un an pour un métrovélo classique.
    Certains vélos ne se louent que jusqu’à une durée maximale de 3 mois. Les tandems ne se louent qu'au tarif journée (mais vous pouvez les louer plusieurs jours de suite).

  • Quels modes de paiement sont acceptés ?

    Nous acceptons les paiements par carte bancaire, chèque (avec présentation d'une pièce d'identité) ou en espèces.

  • Combien coûte la location pour une journée, une semaine, un mois, un an ?

    Consultez la page "Tarifs" en cliquant ici.

  • Combien de temps dure une location d'une journée ?

    Un jour de location d'un Métrovélo équivaut à 24 heures .

    Par exemple, si vous louez un vélo le vendredi à 16h, votre contrat de location s'arrêtera le lendemain samedi à 16h.
    Au delà, Métrovélo facture 4 euros par jour de retard.

  • Comment bénéficer du tarif réduit ?

    Des tarifs réduits sont appliqués pour les détentrices et détenteurs d’un abonnement aux transports aux communs (TAG), au réseau départemental d’autobus et d’autocars Transisère, au TER Auvergne-Rhône-Alpes, au service d’autopartage Citiz (abonnement "Classique" et "Fréquence"), ou si vous louez des métrovélos en groupe (10 personnes et plus). Les tarifs réduits sont accessibles sur présentation de votre carte d’abonnement et de vos justificatifs en cours de validité.
    Si vous avez moins de 25 ans, un autre tarif réduit vous est accessible sur simple présentation d’une carte d’identité.
    Le tarif solidaire vous permet de bénéficier de la location d’un métrovélo avec un tarif adapté à votre niveau de ressources. Ce tarif est accessible si votre quotient familial est inférieur ou égal à 661 €.

  • Comment s’effectue le dépôt de garantie ?

    Pour une location d'une durée inférieure à 15 jours, le dépôt de garantie s'effectue par RIB (+ mandat Sepa que nous fournissons) ou empreinte bancaire.

    Au-delà de 15 jours, seul le RIB + Mandat Sepa est accepté.

  • Puis-je résilier mon abonnement Métrovélo en cours ?

    Si vous rendez le vélo avant le terme du contrat, le service Métrovélo vous fera signer un document de clôture du contrat. Cette fin anticipée du contrat ne donne pas droit au remboursement de tout ou partie du montant de la location, sauf dans certains cas (voir le document "Gestes commerciaux" disponible dans les agences Métrovélo).

  • Quels types de consignes le service Métrovélo propose-t-il ?

    Nous proposons les parcs à vélos (grandes consignes collectives), les box (consignes individuelles) et les minibox (petites consignes collectives).

  • Comment réserver une place de consigne ?

    Actuellement, il n’existe pas de possibilité de réservation sur les 44 consignes de l’agglomération.

    Vous pouvez cependant consulter la disponibilité et les emplacements exacts de chaque consigne en cliquant ici.

  • Quel est l'âge minimum requis pour louer une place de consigne ?

    Le service de consigne est accessible à toute personne âgée de plus de 16 ans et titulaire d'une police d'assurance en responsabilité civile.

    Les moins de 18 ans doivent fournir une autorisation signée de leur représentant légal leur permettant de s'abonner au service de consigne.

     

  • Existe-t-il d’autres conditions particulières ?

    Les vélos mis en consigne doivent obligatoirement être munis d'un antivol qui sera utilisé pour fixer les vélos aux griffes de stationnement. L'exploitant ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable des vols et dégradations qui pourraient intervenir.

  • Puis-je louer une place de consigne si je n’habite pas la métropole, par exemple dans le Grésivaudan ou le pays Voironnais ?

    La location de consigne est un service qui s’adresse à tout le monde !

  • Où sont localisées les consignes et où se trouvent les places disponibles ?

    En cliquant ici, vous accéderez aux emplacements disponibles des différentes consignes de l’agglomération en temps réel.

     

    [Lien vers la carte des consignes]

  • Le contrat de consigne peut-il être renouvelé automatiquement ?

    Le contrat de consigne ne peut être renouvelé qu'en agence, avant le dernier jour de fin de contrat. La reconduction tacite n’est pas possible actuellement.

  • Puis-je faire entretenir mon vélo en consigne par les techniciens du service même s’il ne s’agit pas d’un métrovélo ? À quelles conditions ?

    L'option entretien est réservée aux utilisateurs disposant d'un contrat annuel et ayant choisi cette option.

    L'entretien comprend un diagnostic du vélo au début du contrat, une visite annuelle, des réparations et réglages sur demandes (immobilisation minimale d'une journée), le prêt d'un vélo lors de l'immobilisation et selon les disponibilités. Les pièces de remplacement sont fournies par le propriétaire.

  • Quel type de vélo je peux mettre dans une minibox?

    On ne peut pas entreposer de vélos avec siège enfant.

    On ne peut pas charger sa batterie de VAE dans les Minibox.

    Appelez-nous pour avoir plus d'informations !

     

  • Comment souscrire mon abonnement à la location ? Quels sont les documents et pièces justificatives nécessaires ?

    Rendez-vous dans l'une des deux agences de l'agglomération, muni.e de votre carte d'identité, d'une caution (RIB ou empreinte bancaire) et de tout document pouvant vous permettre de bénéficier d'un tarif réduit ou solidaire.

  • Quel est l'âge minimum requis pour louer un métrovélo ?

    Vous pouvez effectuer un contrat de location de vélo dès 16 ans (avec l’autorisation d’un majeur).

    Le service propose des vélos enfants en location 20 et 24 pouces.

    Plus d'informations

  • Qu'est-ce qu'une minibox ?

    C'est une nouvelle solution “à la demande” pour stationner son vélo en toute sécurité.

    Des parkings à vélos de 5 places, fermés à clé, installés sur l’espace public en fonction des demandes des usagers, et fonctionnant sur abonnement.

  • Quel est le prix d'un emplacement ?

    49 € par an et par emplacement en minibox. Il y a 5 emplacements dans chaque minibox.

    Tous les tarifs des consignes ici.

  • Comment demander une place ?

    Utilisez la carte ou cherchez par commune pour visualiser les consignes disponibles.

    Ensuite, si aucune des consignes corresponds à vos attentes, faites votre demande depuis la rubrique "demande de minibox"

  • Quels sont les vélos acceptés ?

    Les minibox que nous proposons sont destinées aux vélos de taille standard.

    Les vélos de format spécial, comme les tandems, vélos-cargos, les remorques, etc., ne peuvent pas y être garés.

    Et les vélos électriques ?

    L'objectif est de soutenir les cyclistes, et aussi d'encourager l'adoption ou la reprise du vélo. Donc, les deux-roues à traction autonome, sur lesquels on n'est pas obligé de pédaler pour avancer, ne sont pas autorisés. En revanche, les vélos électriques à assistance au pédalage sont les bienvenus.

    Et les vélos pliables, ou les vélos pour enfants ?

    Par nature, ceux-ci sont plus simples à garer dans un logement pour garantir l'accès aux minibox au plus grand nombre.

    Deux petits vélos sur une place ? Une remorque sur deux places ?

    C'est à éviter absolument, car les parkings ne sont pas conçus pour ces usages.

  • Peut-on mettre autre chose que des vélos à l'intérieur?

    Les accessoires les plus courants comme par exemple les sacoches et sièges-bébés ne posent pas de problème, tant que ceux-ci ne gênent pas les autres occupants du parking, le stationnement des autres vélos, ni l'ouverture et la fermeture de la minibox. Ils doivent être solidaires du vélo et bien attachés. En outre nous déclinons toute responsabilité en cas de vol ou de dommages.

    Laisser dans le parking une pompe à vélo, du matériel et des outils pour l'entretien et les petites réparations ? Tant que cela ne gêne pas les autres occupants, c'est une très bonne idée.

  • Puis-je avoir plusieurs places dans une minibox ?

    A priori, vous ne pouvez pas obtenir plusieurs places dans un même parking.

    Pourquoi ? Pour garantir autant que possible la chance pour chacun d'obtenir une place. Cependant, nous essayons d'accommoder les cas particuliers, donc n'hésitez pas à nous contacter.

    Vous êtes une famille ? Pour l'instant, vous devez quand même faire une demande avec le nombre de place voulues. Nous étudierons chaque demande.

    Vous représentez une copropriété ? Nous ne pouvons ni prévoir, ni réserver, ni octroyer plusieurs places à une copropriété. Les membres d'une copropriété doivent faire leur demande à titre individuel.

  • Où puis-je gonfler les pneus de mon métrovélo ?

    Des stations de gonflage ou des pompes manuelles sont disponibles devant l'agence et l'atelier de la gare et, pour nos abonnés au service de consigne, aux parcs à vélos de la Gare (en gare de Gières et d'Échirolles). Veillez à ce que votre vélo reste toujours bien gonflé pour éviter la perte de confort et d'adhérence.

    Les stations-services de l'agglomération offrent également la possibilité de gonfler les pneus de votre vélo. Prenez garde à la puissance et à la rapidité du gonflage !

  • Comment faire une réclamation à Métrovélo ?

    Toute réclamation doit être adressée par écrit à :

    Métrovélo
    1 place de la Gare
    38000 Grenoble
    ou via le formulaire du site.

    Veuillez indiquer dans votre réclamation vos nom(s) et prénom(s) ainsi que votre numéro de téléphone et votre adresse.

    Joignez également le numéro de votre contrat, qui doit être joint pour que nous puissions étudier votre réclamation.

  • Quelles démarches dois-je entreprendre en cas de vol de mon métrovélo ?

    Malgré les deux ou trois antivols dont les métrovélos sont pourvus, il arrive parfois que l'un d'entre eux soit volé !

    Dans ce cas, il faut nous le signaler au plus vite (en nous appelant ou en venant en agence) et déposer plainte auprès de la police ou de la gendarmerie. Vous devrez régler le montant du dépôt de garantie si les clefs ont été également volées.

    Métrovélo n’est pas responsable du vol au sein des consignes. Il vous est possible de déposer une pré-plainte en cliquant sur ce lien :

    www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr

  • Une pénalité est-elle appliquée en cas de non restitution, de vol, de casse ?

    Vous devrez régler le montant du dépôt de garantie vous concernant.

  • Que faire si un élément de mon métrovélo fonctionne mal ou ne fonctionne plus (lumières, freins, pneu crevé ou dégonflé…) ?

    L’entretien et la réparation sont assurés exclusivement par nos techniciens en atelier. Nous vous invitons à venir en atelier avec votre Métrovélo. Les jours ouvrables, vous pouvez utiliser les trams avant 7h30 et après 19h30 si votre Métrovélo a des difficultés pour rouler [lien www.tag.fr ]. Vous pouvez les utiliser à n'importe quel moment de la journée le dimanche et les jours fériés.

    Si des éléments sont cassés, une prise en charge du coût des pièces vous sera facturée selon la grille tarifaire des dégradations [lien des dégradations ou tarif + dégradations].

  • Que faire en cas de perte de la clé d’un de mes antivols ou de tous mes antivols ?

    Rendez-vous à l'atelier souterrain Métrovélo en gare de Grenoble Un technicien vous facturera les clés perdues. Il vous prêtera les doubles des clés et vous aurez 48h pour nous retourner votre métrovélo afin de procéder à un échange.

  • Que faire si j’ai un accident sur mon métrovélo ?

    Nous vous recommandons de remplir un constat à l’amiable et de prévenir les services de secours ou de police. Demandez à un tiers de remplir le constat si vous êtes dans l’incapacité de le faire.

  • Que faire si ma carte n'ouvre pas la porte d'une consigne collective Métrovélo ?

    En cas de refus d’accès avec votre carte Oùra à l’une des consignes de la métropole, vous devez contacter le service via les interphones en gare de Gières et Échirolles ou vous rendre à l'agence de la gare de Grenoble pour tous les autres parcs à vélos et box.

    Nous vérifierons la validité de votre contrat de consigne et vous orienterons au mieux pour récupérer votre vélo.

  • Quelles démarches dois-je entreprendre en cas de vol de mon vélo personnel en consigne ?

    Malgré les deux ou trois antivols dont les métrovélos sont pourvus, il arrive parfois que l'un d'entre eux soit volé !

    Dans ce cas, il faut nous le signaler au plus vite (en nous appelant ou en venant en agence) et déposer plainte auprès de la police ou de la gendarmerie.

    Métrovélo n’est pas responsable du vol au sein des consignes. Il vous est possible de déposer une pré-plainte en cliquant sur ce lien :

    www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr

    Vous devrez régler le montant du dépôt de garantie si les clés ont été également volées.

  • Est-ce qu'il y a besoin d'habiter la métropole pour un abonnement annuel par exemple ?

    Aucune obligation ni justificatif de domicile dans la métropole n'est demandé pour la location d'un Métrovélo, quelle que soit le modèle et la durée de location que vous choisissez. Rendez-vous simplement dans l’une des deux agences de l’agglomération grenobloise.

  • Existe-t-il d’autres conditions particulières ?

    Il n'y a pas d'âge minimum pour louer un métrovélo, les parents devant se porter garants jusqu'à 18 ans (nous avons des vélos enfants et les métrovélos classiques peuvent être utilisées dès que l'on est assez grand pour l'utiliser sans difficultés !). Vous devez être apte à la pratique du vélo et n'avoir aucune contre-indication médicale.

  • Comment renouveler mon abonnement à Métrovélo ? Le contrat peut-il être renouvelé automatiquement ?

    Afin de souscrire de nouveau à un contrat de location, il est nécessaire de disposer d'une pièce d'identité, d'un R.I.B si celui-ci a changé, et de tout document pouvant vous permettre de bénéficier d'un tarif réduit.

    Il n'y a pas de renouvellement automatique de votre contrat de location. Vous devez venir en agence pour l'effectuer et signer les documents contractuels.

  • Où puis-je laver mon métrovélo ?

    Il n’existe pas de station de lavage dédiée aux métrovélos dans la Métropole.

  • Comment contacter le service client de Métrovélo ? Quels sont les horaires pour le joindre ?

    Vous pouvez nous retrouver dans l'une de nos deux agences ou nous laisser un message ici.

  • Comment fonctionne les antivols de mon métrovélo ?

    Lors de la création d’un contrat de location en agence, les agents d’accueil Métrovélo vous montreront comment se servir des trois antivols inclus sur les métrovélos.

  • Le port du casque et du gilet jaune sont-ils obligatoires ?

    Le port du casque et du gilet jaune est fortement recommandé, mais pas obligatoire (sauf pour les enfants de moins de 12 ans depuis le 22 Mars 2017).
    Vous êtes libre de le porter ou non, cela relève de votre propre responsabilité.
    Le code de la route oblige tous les cyclistes circulant hors agglomération de nuit, ou par faible visibilité (en cas de brouillard, dans un tunnel, etc.), à porter le gilet jaune.

  • J’aimerais essayer Métrovélo pour me déplacer, mais je ne me sens pas en confiance ou je n’ai pas fait de vélo depuis longtemps. Avez-vous des conseils ?

    Métrovélo, en partenariat avec l’ADTC , vous propose des formations de remise en selle [lien inscription remise en selle] qui vous permettront de rouler en ville avec sérénité, et en sécurité !

  • Puis-je rouler avec mon métrovélo en dehors du territoire de la métropole ?

    Aucune restriction géographique ne vous est imposée. Il est possible de circuler avec un métrovélo sur la Terre entière, nous attendons d'ailleurs vos photos de votre métrovélo dans les coins les plus insolites !

  • Puis-je prendre le tram, le bus, l'autocar ou le train avec mon métrovélo ?

    Les métrovélos pliants peuvent être transportés pliés dans le bus ou le tramway à toute heure de la semaine. Les métrovélos standards sont admis dans la partie centrale du tramway [Lien www.tag.fr] les dimanches et jours fériés ; et avant 7h30 et après 19h30 les jours ouvrables [lien tag].

    Dans les TER, seuls les vélos standards et les métrovélos pliants sont acceptés à bord. Le transport des tricycles, des tandems et des remorques n’est pas autorisé.

  • Puis-je emprunter les voies de circulation du tramway ?

    La circulation sur les voies de tram [Lien www.tag.fr] est interdite hormis les secteurs piétons (l’avenue Alsace-Lorraine à Grenoble par exemple).

  • Que faire si j’ai l’impression qu’un métrovélo est abandonné sur la voie publique ou semble volé, en mauvais état ?

    Passez en agence Métrovélo pour signaler tout vélo qui vous paraîtrait volé ou abandonné sur la voie publique, ou appelez-nous. Merci d'avance !

    [Lien contact équipe Métrovélo]

  • Qui contacter pour parler d’un problème de voirie / d’aménagement et d’entretien ?

    La Métro [lien www.lametro.fr ] propose deux numéros de téléphone pour signaler les problèmes que vous pouvez rencontrer sur les pistes cyclables, ou sur la voie publique en général :

    - 0 800 805 807

    - 04 76 59 59 59 (Du lundi au jeudi de 8h à 17h30 et le vendredi de 8h à 17h)

    Un formulaire en ligne est aussi à votre disposition pour signaler tout problème de voirie.

     

    [Lien : https://www.lametro.fr/252-voirie.htm]

  • Qui a créé le service Métrovélo et qui le gère ?

    C’est l’association « uN p'Tit véLo dAnS La Tête » qui est à l’origine du service en 1999, appelé VéloParc à ses débuts.

    Plus tard en 2003, La Métropole grenobloise et la SEMITAG ont repris le service avec des moyens plus conséquents et une hausse du nombre de vélos qui passera de 150 à 250 en 2005.

    Aujourd’hui, c’est Vélogik, société spécialisée dans la gestion cyclable, qui assure le service de location d’un parc de 7000 vélos tout confondus et presque 2000 places de consignes depuis 2015.

    Pour en savoir plus sur l'histoire de Métrovélo, cliquez ici.

  • Quand est-ce que je peux avoir un panier, un siège enfant ou un casque ?

    Les casques, sièges pour enfants ou encore les paniers sont des accessoires gratuits mis à disposition pour les abonnés à Métrovélo. Nous avons une quantité limitée d’accessoires par an. Contactez-nous pour savoir s’il nous en reste !

  • Pourquoi je ne peux pas réserver de métrovélo classique en avance ?

    Les vélos standards ne sont pas disponibles à la réservation pour des questions logistiques.
    En revanche, vous pouvez réserver facilement des tandems, des métrovélos-cargos ou bien des métrovélos à assistance électrique en cliquant ici.

  • Pourquoi il n’existe pas de tarif à la semaine ?

    Actuellement, nous ne disposons pas de tarif à la semaine car la demande est très faible. Vous pouvez bien sûr louer à la journée un métrovélo plusieurs jours de suite.

  • Combien pèse un métrovélo classique ?

    Le Métrovélo standard pèse 18 kilos.

    En fait, les métrovélos ne sont donc pas si lourds, un peu plus que la moyenne des vélos de ville mais moins que les vélos en libre-service que l'on trouve dans d'autres villes, qui font 3 ou 4 kilos de plus. Pour comparaison, le Vélo'v de Lyon avoisine les 24 Kilos et le célèbre Vélib’ de Paris en fait 22 !

    Le métrovélo est en fait très robuste pour résister au maximum aux aléas de toutes sortes, et il est entièrement équipé. Ces équipements alourdissent le vélo : moyeu avec dynamo intégrée à l'avant, moyeu arrière Nexus (qui permet de ne pas dérailler), cadenas en menotte et antivol en U, pneus anti-crevaison, porte-bagages arrière . Et ces 18 kilos n'ont pas empêché Olivier Belpalme et bien d'autres d'avoir parcouru la France et plusieurs pays étrangers avec métrovélo pour des défis ou des vacances.

    Mais il faut l'avouer, bien souvent les abonnés qui nous font la remarque circulent avec des pneus sous-gonflés, ce qui renforce évidemment ce sentiment de lourdeur. N'hésitez pas à passer en agence pour utiliser les pompes à votre disposition, et retrouver un peu de légèreté pour la rentrée.

  • Pourquoi je dois gonfler mes pneus tous les mois ?

    Des pneus bien gonflés sont synonymes de confort et permet d’éviter les risques de crevaison. Votre métrovélo vous paraîtra également moins lourd avec un gonflage adapté (4,5 bars pour les modèles 26 pouces et 5 bars pour les modèles 28 pouces).

  • À quoi sert l’entretien trimestriel ?

    Profitez de l’entretien courant qui est gratuit ! Sous-gonflage des pneus, freins usés ou phares qui ne marchent plus : après 3 mois de location, votre vélo a besoin d’un entretien.

    Nos techniciens sont là pour s’assurer que votre métrovélo est en parfait état de fonctionnement.

     

  • Pourquoi dois-je venir avec un RIB, une carte d’identité et des justificatifs ?

    Nous demandons une carte d’identité à tous nos abonnés pour la création d’un contrat de location. Le RIB est là pour faire office de caution en cas de vol ou de non restitution du vélo. Les justificatifs, s’ils sont à jour et validés par les agents d’accueil, vous permettront de bénéficier des tarifs réduit sur le prix de la location.

  • Je mesure 1m45 / 1m95 ou plus, est ce que je peux utiliser un Métrovélo ?

    En réglant la hauteur de la selle (ou en demandant une tige adaptée pour les plus grands), les métrovélos sont adaptés pour tout le monde. Demandez à nos techniciens et nos agents commerciaux un réglage adapté à votre taille.

  • Je peux garer mon Métrovélo dans un garage à vélo non fermé ?

    Vous pouvez garer votre métrovélo où vous le voulez, sans gêner les accès et le passage. Le vol ou les dégradations de votre métrovélo peuvent occasionner des frais supplémentaires. Il est donc obligatoire d’attacher votre métrovélo à un point fixe également avec l'antivol approprié.

  • Peut-on porter un adulte sur le porte bagage ?

    Le porte bagage n’est pas adapté au transport d’une personne adulte, donc vous êtes susceptible d'être verbalisé.

    Vous pouvez néanmoins transporter un enfant dans un siège adapté et fixé au porte-bagages.

  • Je souhaite louer un métrovélo-cargo, est-ce qu'il rentre dans mon garage ?

    Un biporteur ou un triporteur mesure 90 cm de largeur, c'est donc un véhicule plus large et plus volumineux qu'un métrovélo classique. Il reste néanmoins facile à rentrer dans n'importe quel garage.

  • Suis-je obligé d'emprunter les aménagements cyclables ?

    La grande majorité des aménagements cyclables sont facultatifs pour les cyclistes. Depuis un décret de 1998, le Code de la route n'impose plus l'obligation aux cyclistes de les emprunter. Seuls les aménagements signalés par un panneau rond bleu sont obligatoires. Ce sont souvent des pistes, uni ou bidirectionnelles le long des voies rapides, des autoroutes ou des boulevards fréquentés.
    En cas d'absence de ce panneau (par exemple, en présence d'un panneau carré bleu, qui signale un aménagement réservé aux vélos mais non facultatif), un.e cycliste peut emprunter la chaussée, là où les véhicules circulent, plutôt qu'une piste ou bande cyclable, notamment si l'aménagement prévu pour les cyclistes est impraticable (travaux, stationnement très gênant, matériel entreposé, revêtement dégradé, piétons en grand nombre). La chaussée est aussi souvent plus adapté aux cyclistes rapides et expérimentés, qui préfèrent le confort de la route.

    Pourquoi un grand nombre d’aménagements cyclables sont-ils facultatifs pour les cyclistes? Une question essentielle pour la sécurité de tous sur les routes partagées ou les aménagements cyclables propres.

     

    Bien connaître et respecter le code de la route est indispensable afin d’éviter les accidents, parfois, tragique tels que celui avec la cycliste de Lyon en novembre 2016.

    Ce que dit la loi sur les aménagements cyclables

    Depuis le décret du 14 septembre 1998, le Code de la route n’impose plus l’obligation aux cyclistes d’emprunter les aménagements cyclables.

    L’article R 431-9 du code de la route prévoit en effet que « l’obligation d’emprunter les bandes ou pistes cyclables est instituée par l’autorité investie du pouvoir de police après avis du préfet ».

    Pourquoi préférer la chaussée?

    Ainsi, un cycliste peut emprunter la route, c’est-à-dire là où les véhicules circulent, plutôt qu’une piste ou bande cyclable, lorsque:

    – l’aménagement cyclable est impraticable en raison de stationnements abusifs, chantiers, entreposage de poubelles ou de détritus encombrants, revêtement dégradé ou sale, forte fréquentation de piétons, etc. La liste n’étant pas exhaustive.

    les cyclistes rapides, à savoir:

    • les rouleurs utilitaires chevronnés,
    • les sportifs,
    • les vélotafeurs expérimentés,
    • les cyclotouristes dynamiques,

    Les cyclistes rapides peuvent préférer emprunter la chaussée plutôt qu’un des aménagements cyclables pour des raisons de confort, entre autres lorsque les nombreux abaissements de trottoirs créent trop de ressauts, parce que les pertes de priorités sont trop fréquentes aux intersections, en raison de tracés mal pensés avec des angles improbables pour une vitesse instantanée supérieure à 10km/h… Là encore, la liste n’est pas exhaustive…

    Identifier les panneaux des aménagements cyclables

    Panneau rond B22, les aménagements cyclables sont obligatoires (Ce panneau se situe souvent à côté d’une 2X2 voies, d’une autoroute). Ceci dit, certains aménagements sont hors la loi, car indiqués comme obligatoires, alors qu’ils ne répondent pas aux différents critères requis.

    Panneau carré C113, les aménagements cyclables sont réservés aux vélos mais sont facultatifs. Et c’est à cause de ce panneau que les cyclistes sont souvent pris à partie quand ils circulent sur la chaussée en présence d’une piste cyclable alors qu’ils sont dans leur bon droit!

    Relisez notre article sur les préjugés sur les cyclistes lents selon les automobilistes.

    Ce n’est pas parce que d’autres usagers de la voirie n’ont pas le droit de les emprunter, que les cyclistes sont obligés d’y circuler… CQFD.